Aveiro, plus belle ville du Portugal ? » Saudades

 Aveiro, plus belle ville du Portugal ?

15/10/2010


On respire dans cette ville!

On respire dans cette ville!

Aveiro. Pas besoin de plus pour que ça reste gravé dans ma mémoire : Aveiro est une ville à visiter et à apprécier comme il se doit. Se promener le long des quais, flâner sur les canaux sur un des « moliceiros » ou alors juste goûter aux traditions culinaires de ma ville du centre du Portugal sont tout autant de plaisirs uniques qui valent le détour et même le séjour.

Pavés décorés d'ancres marines

Pavés décorés d’ancres marines

Situation géographique

Palmiers et canal

Palmiers et canal

Aveiro est la deuxième ville la plus importante de la région Centre portugaise, juste après Coimbra. Elle est distante de cette ville d’une soixantaine de kilomètres, et de Porto de 70 kms. Elle profite donc d’une situation stratégique, en plein axe Porto-Lisbonne, sur le litoral. Pour y aller, rien de plus simple : on prend l’autoroute. Le voyage en train est bien sûr possible, c’est un des arrêts obligatoires de la ligne Lisbonne-Porto, comme ça on peut découvrir la jolie gare, toute blanche, et ses superbes azulejos, les fameux carrelages blancs et bleus si typiques du pays. L’élément différenciateur de Aveiro, c’est principalement la Ria de Aveiro, qui contribue, et de quelle façon, à la beauté de la ville.

Immeubles bordant le canal central

Immeubles bordant le canal central

Les moliceiros au soleil couchant

Les moliceiros au soleil couchant

Ria de Aveiro

Centre ville, vu d'un canal

Centre ville, vu d’un canal

La Ria de Aveiro, c’est ce qu’on appelle un “accident hydrographique”. Il y en a beaucoup, tout au long de la côte portugaise : lorsque le niveau de la mer a baissé il y a de cela quelques centaines d’années, beaucoup de lagunes sont restées. C’est le cas de la Ria de Aveiro, composée par de nombreuses petites îles, de lagunes et de canaux de toutes sortes, où se jettent les eaux du petit fleuve Vouga. La Ria fait 45 kms de long, allant de la ville de Ovar à Mira (et sa plage), avec Aveiro au milieu, et Ilhavo pas très loin. Sur la Ria de Aveiro, on y fait du sel, avec de nombreuses salines, mais également beaucoup de sports nautiques, ce qui plait beaucoup aux  touristes et vacanciers partis à la découverte du Portugal. Sur la Ria de Aveiro, il n’y a pas que du loisir ou des traditions : le grand port d’Aveiro s’y trouve, avec une activité commerciale et industrielle intense.

Rua dos Mercadores

Rua dos Mercadores

Rues modernes de Aveiro

Rues modernes de Aveiro

Aveiro est une ville moderne, dans l’air du temps, avec ses rues larges, ses immeubles modernes et son dynamisme. Mais comme toute ville européenne, elle regorge d’Histoire, et possède un patrimoine très bien conservé. Aveiro a bénéficié il y a quelques années de l’ambitieux programme Polis, un programme de l’Etat pour rénover et moderniser les villes. L’argent du programme a très bien été utilisé, tout a été fait avec goût et intelligence.

Un immeuble de Aveiro

Un immeuble de Aveiro

Façade d'immeuble d'Aveiro

Façade d’immeuble d’Aveiro

Histoire de Aveiro

La première fois qu’on entend parler de la ville, c’est dans le testament de la comtesse de Portugal (ou Portucale comme on dirait à l’époque), Mumadona Dias. Dans son testament, elle lègue en l’an 959 au monastère de Guimarães le lieu dit « Alaurio ». Mumadona Dias, pour la petite histoire, était l’arrière petite-fille du premier comte de Portucale, Vimara Peres.

Eglise de la Misericorde

Eglise de la Misericorde

Ria de Aveiro

Ria de Aveiro

Ce n’est qu’au XIII siècle qu’Aveiro a obtenu le statut de « Vila » (vous pouvez revoir l’article sur les municipalités portugaises pour comprendre la différence entre une vila et une cidade). La ville, de part sa situation géographique privilégiée, a pu fixer les populations autour de ses salins, de la pêche et du commerce maritime. La municipalité sera créée en 1515. Vers la fin du XVIème siècle, la communication entre la Ria et la mer, devenue instable, sera fermée. Ceci provoque la fermeture logique du port, et la plus grave crise que la ville aie connu : les eaux stagnantes, l’insalubrité, ont provoqué une diminution de la population, partie vers d’autres cieux. C’est en 1759 que le roi Dom José éleva la Vila de Aveiro au grade de « Cidade ». A ce moment, la ville pris le nom de « Nova Bragança », car le duc de la ville, le duc d’Aveiro, avait été condamné pour trahison. Mais comme toujours, la simple politique ne peut pas aller contre des siècles d’Histoire et la tradition populaire : Aveiro récupéra son nom peu de temps après cet épisode. C’est au début du XIXème siècle que le problème du canal reliant la Ria de Aveiro à la mer se résoudra. On fera appel à deux ingénieurs, le colonel Reinaldo Oudinot et le Capitaine Luis Gomes de Carvalho, afin de tenter de stabiliser le canal, qui se bouchait trop souvent. Ils y parviendront en 1808, avec la construction d’une digue. Le passage du chemin de fer au XIXème siècle, en grande partie du au parlementaire originaire de la région José Estêvão Coelho de Magalhães, permit de développer la ville, ce qui lui fait occuper de nos jours une place de choix dans l’économie portugaise.

Zone industrielle, sur la Ria de Aveiro

Zone industrielle, sur la Ria de Aveiro

Gare de Aveiro

Gare de Aveiro

Tourisme à Aveiro

Aveiro est donc une des plus belles villes du Portugal, mais aussi une des plus dynamiques. Sa situation, au cœur de la Ria de Aveiro, non loin des plages, avec la grande ville de Porto à proximité, le train et l’autoroute, en font très certainement une des villes les plus agréables à vivre. On ne s’y trompe pas quand on y arrive, ni les agences de voyage qui conseillent cette destination de choix. Pour avoir un rapide aperçu de la ville, nous avons fait un tour en car : ce sont les autocars à deux étages, sans toit, qui permettent de profiter de très belles vues, que je vous retransmets d’ailleurs ici en photos.

On embarque les touristes pour aller faire un tour dans un moliceiro

On embarque les touristes pour aller faire un tour dans un moliceiro

Ancienne façade conservée

Ancienne façade conservée

Architecture et monuments

La majorité des édifices sont assez récents. On trouvera de nombreux immeubles de style « Art Nouveau », ainsi que d’autres plus traditionnels. Les façades sont soignées, et les trottoirs en pavés blancs et noirs également. C’est tellement agréable de se promener dans des rues aussi esthétiques, où même le sol est richement décoré ! De nombreuses rues ou places du centre ville sont très bien entretenues, avec ces motifs typiques du Portugal, faits avec des pavés noirs et blancs. L’aspect général de la ville est très agréable, très lumineux.

Façades du centre historique, Art Nouveau

Façades du centre historique, Art Nouveau

Les immeubles sont de toute beauté

Les immeubles sont de toute beauté

Les habitants d’Aveiro mettent un point d’honneur à conserver et embellir leur ville. On le voit par exemple avec les façades conservés d’anciens immeubles, mélangées avec des constructions résolument modernes. C’est le cas par exemple avec l’ancienne usine de céramique, aujourd’hui reconvertie en un centre culturel. Même si la ville n’a pas de très grand monument qui se démarque, mis à part peut-être la Cathédrale d’Aveiro, ce n’est pas une raison de ne pas venir visiter. Ici, l’important, c’est l’ensemble : toute la ville est belle. On vient ici pour se promener, regarder les immeubles, et manger des ovos moles, la spécialité culinaire de la région.

Cathédrale de Aveiro

Cathédrale de Aveiro

Petite église

Petite église

Promenade en bateau

La principale caractéristique de la ville, c’est cette Ria, ce réseau de canaux et d’îles, que l’on peut visiter en bateau. Ce sont les fameux « moliceiros », des bateaux traditionnels de la région, qui autrefois servaient à cueillir le « moliço », une plante aquatique utilisée en agriculture. Le « moliceiro » est un petit bateau coloré, parfois avec humour, qui aujourd’hui sert principalement à transporter des touristes sur la lagune. Et bien évidemment, nous en avons profité ! Quel repos, cette balade en bateau, sur les canaux d’Aveiro ! On découvre un peu toute la ville, présentée par le batelier, qui en même temps qu’il dirige le bateau, ne se prive pas pour nous expliquer ce que l’on voit. Alors bien sûr, c’est un peu mieux si on parle portugais… :)

Un moliceiro descend le long du canal…

Un moliceiro descend le long du canal…

Au bout du tunel, les bateaux

Au bout du tunel, les bateaux

Les canaux sont bordés par de très jolies constructions, elles mêmes bordées de palmiers. De nombreuses passerelles piétonnes sont présentes, parfois décorées avec des pots de fleurs. Les pots de fleurs sont d’ailleurs présents un peu partout : on remarquera que les lampadaires du centre ville sont embellis de fleurs !

Les ponts piétonniers sont décorés de bacs de fleurs

Les ponts piétonniers sont décorés de bacs de fleurs

Aveiro est donc une ville qui possède de nombreux atouts, surtout si on veut y vivre et s’installer : puissance économique, qualité de vie, proximité de Porto et de son aéroport (en attendant le TGV), une Université réputée, il ne manque rien à cette ville. De plus, elle n’est pas envahie par une horde de touristes assoiffés de monuments, vu qu’il n’y en a pas de réellement notable. Aveiro, c’est une ville à vivre.



NOTE: Je remercie a Lusitanie.fr  ou je pris tout ces fotos e le texte sur ma ville!

Tags : culturel
Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments


| Contact author |